Comme il est loin le temps de l’Alternative, cette alliance entre le MoDem et l’UDI portée par Bayrou et Borloo, et qui se concrétisa par la présentation de listes communes aux dernières élections européennes.
Désormais les centristes sont fortement conviés à faire cause commune avec l’UMP sarkozyste en vue des élections régionales du mois de décembre comme le rapporte un article au titre évocateur paru dans le journal La Croix du 22 avril " L'UMP ne veut aucune liste UDI aux régionales ".
Les centristes, et plus particulièrement l’UDI, ne doivent pas céder au diktat de l’UMP, s’ils veulent exister dans le paysage politique français.
Je rappellerai ici une évidence. Le but de tout parti politique est de défendre des valeurs, un programme et d’accéder au pouvoir afin de les mettre en pratique. Or comment un parti qui se refuserait à participer à des élections pourrait-il mettre ses  idées en avant ? D'autant que les divergences avec l’UMP ne manquent pas : sur la question européenne ou la position à adopter face au Front National.

Alors amis centristes, soyez courageux !